Simulez votre salaire net et recevez une fiche de paie COMPLÈTE

Ce simulateur vous permet de calculer votre salaire en portage salarial en jouant sur les différents paramètres à votre disposition : tickets restaurant, salaire de réserve, frais professionnels… Calculer son salaire net est une étape importante pour les indépendants et freelances en informatique qui souhaitent se lancer sans contraintes administratives. 

Mon chiffre d'affaires mensuel 10000€

Ce simulateur en portage salarial vous permet enfin de calculer votre salaire en jouant sur les différents paramètres à votre disposition : Tickets restaurant, salaire de réserve ou sur les frais professionnels. Calculer son salaire net est une étape importantes pour les indépendants et freelances en informatique qui souhaitent se lancer sans contraintes administratives. 

Vous pouvez utiliser ce simulateur selon votre TJM ou selon le revenu net que vous souhaitez gagner chaque mois. Vous recevrez un bulletin de salaire complet, garanti sans frais cachés !

Notre offre Unique

La sécurité du salarié, la liberté de l’indépendant.

Notre offre vous permet de vous libérer l’esprit et de vous concentrer sur votre travail.

Tout est inclus, aucun point d’interrogation sur votre offre, pas de frais cachés, la transparence est un de nos piliers.

    En cliquant sur "être recontacté", vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.

    5%

    Tout-Compris

    Prise en compte des frais professionnels

    Paiement le 05 du mois
    et avance sur salaire

    Conseiller dédié joignable sur portable

    Réserve

    Avantages fiscaux : Chèques culture/cadeaux, PEE, PERCO, CESU, et Carte Swile

    Pas de frais de dossier ou de sortie

    Statut CDI ou CDD, cadre ou non cadre, au choix

    Extranet sur-mesure

    Mutuelle à tarif négocié

    Chômage après missions
    et cotisation retraite

    Accès aux offres de missions en portage salarial

    Rencontrez vos conseillers

    Experts en portage salarial

    Ultra-réactifs

    Joignables à tout moment sur leur mobile

      En cliquant sur "être recontacté", vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.

      Les Tips STA PORTAGE

      Télétravail et Portage Salarial

      Le saviez-vous ? A partir d’une demi-journée de télétravail par mois, il vous est possible de déclarer des frais professionnels liés au télétravail tels que le loyer, l’électricité ou des frais d’aménagement.

      Grâce à nos outils vous pouvez déclarer ce type de frais automatiquement et en toute simplicité depuis votre extranet STA Portage.

      Carte Swile - Faites-vous livrer !

      Chez STA Portage, les portés peuvent profiter de la carte Swile sans surcôut.

      • Payez sur les plateformes de livraison de repas

        La plupart des enseignes acceptent la carte Swile : Ubereats, Deliveroo, Justeat...

      • Paiement sans contact en restaurant ou supermarché

        Vous pouvez payer vos repas au restaurant ou vos courses alimentaires dans un supermarché.

      • Faire des dons

        Particularité de la carte Swile : vous pouvez faire un don directement avec votre solde de titres-resto à des associations comme Les Restaurants Du Cœur ou le Secours Populaire Français

      Nous mettons à votre disposition une simulation de salaire afin d’avoir une idée précise du salaire net que vous pourrez percevoir dans le cadre du portage salarial. Le but de la simulation est d’avoir une estimation claire de votre futur salaire avec le statut de salarié porté.

      N’hésitez pas à faire une estimation, c’est clair, rapide et facile à faire !

      Comment faire une simulation en portage salarial ?

      Un simulateur de salaire en portage salarial effectue une simulation détaillée de votre compte d’activité et de votre bulletin de salaire.

      • Pour commencer, il faut renseigner votre tarif hors taxes. Il peut s’agir d’un tarif journalier moyen (TJM) ou d’un tarif horaire. Attention toutefois, dans le cadre du portage salarial, votre tarif journalier doit être au minimum de 250 € et votre tarif horaire de 35 €.
      • Ensuite sélectionnez le nombre de jours que vous réaliserez dans votre  activité sur un mois et la simulation calculera automatiquement votre chiffre d’affaires hors taxes, vous pourrez bien entendu renseigner un montant correspondant à vos frais professionnels, ces frais seront déduits de votre chiffre d’affaires.
      • Ajoutez enfin à votre rémunération net, le remboursement des frais professionnels, ce qui permet d’obtenir une rémunération nette. Sachez que le montant total de vos frais professionnels ne peut pas dépasser 30 % de votre chiffre d’affaires hors taxes, si vous n’avez pas de frais professionnels, vous pouvez laisser ce champ vide.
      • Enfin sélectionner le statut de votre contrat de travail à savoir cadre ou non cadre pour recevoir immédiatement une simulation détaillée de votre bulletin de salaire par email ainsi que notre guide du portage salarial.

      Comment calculer son salaire en portage salarial ?

      Estimation de salaire en portage salarial

      Comment effectuer le calcul de son salaire en portage salarial ? 

      C’est la question la plus posée, et c’est tout à fait légitime : En portage salarial, pour rappel, vous êtes dans une relation tripartite entre le consultant, le client et l’entreprise de portage.

      C’est donc l’entreprise de portage salarial qui facture votre client et perçoit en retour le chiffre d’affaires de votre activité, de plus puisque vous avez signé un contrat de travail avec la société de portage, c’est donc bien l’entreprise de portage qui est votre employeur, et qui édite vos bulletins de salaire.

      Aussi comment est calculé votre salaire ? A partir de vos honoraires, vous devez déduire dans un premier temps les frais de gestion, qui s’évaluent à 5% du chiffre d’affaire facturé, puis sont prélevé la Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE). Il ne reste plus qu’a prélever l’ensemble des cotisations salariales et patronales dues pour tous salariés.
      Pour simplifier la gestion et les calculs et ainsi avoir une première idée, nous vous invitons à faire une simulation de portage salarial en ligne.

      Quel est mon salaire net en portage salarial ?

      Pour vous donner une idée rapide, votre revenu net équivaut, à peu près, à un taux de 51% de votre chiffre d’affaires généré. Vous avez néanmoins la possibilité d’optimiser votre revenu net avec différentes solutions. N’hésitez pas à en discuter avec votre conseiller sta portage. Ces optimisations vous permettront d’atteindre un taux de 60% de votre chiffre d’affaires en revenu net.

      Si vous souhaitez faire une estimation du montant de votre salaire en comparant les revenus nets entre différentes sociétés de portage, pensez bien à demander un bulletin de paie en simulation de salaire, afin d’avoir toutes les lignes de comparaison et demander des explications si cela vous semble nécessaire.

      Pour faire cette simulation, il faudra trois éléments :

      • Votre tarification journalière ;
      • Le nombre de jours travaillés estimés par mois ;
      • Les frais professionnels si vous en avez, frais de déplacement, ou bien d’autres éléments.

      Un exemple de simulation salariale

      Avec un exemple simple de simulation, vous saurez comment est calculé votre salaire en portage salarial. En tant que salarié porté, vous percevez une rémunération nette d’environ 50% de votre facturation hors taxes.

      Imaginons que la facturation pour vos services s’élève à 10.000 €. Des frais de gestion de portage qui s’élèvent à un taux de 5 % de votre CA, soit 500 €. Il reste 9500 €. De manière simplifiée, pour obtenir maintenant votre rémunération net, nous déduisons les charges patronales et sociales (45 % du salaire brut) et les charges salariales (un taux de 23 % du salaire brut). Votre salaire net sera alors aux alentours de 5050 €.

      Votre rémunération est peut être supérieure en incluant le remboursement des frais professionnels liés à votre activité. Nous vous proposons une simulation adaptée à votre situation.

      Quel est le coût d’un portage salarial ?

      Vous êtes convaincue par le portage salarial. Vous vous demandez sûrement comment se fait le calcul des cotisations associées. Sachez préalablement que ce sont les frais de gestion qui sont appliqués dans le portage salarial et dont le taux varie entre 6 et 10 % en fonction de certains critères.
      N’hésitez pas à venir nous rencontrer pour établir des plans financiers des simulations et pour un premier contact, rendez-vous sur notre simulateur en ligne.
       

      Calcul de salaire, pour quel TJM ?

      Comment calculer le taux journalier d’un salaire ?

      Le TJM ou le taux moyen est le prix de facturation de votre journée . Quand on est indépendants ou consultants, le calcul de son TJM est important. Une fois calculé, il faudra comparer votre taux journalier moyen à celui du marché selon votre métier.

      Trois éléments sont à prendre en compte et qui sont :

      • la rémunération que vous voulez percevoir ;
      • le taux de charge sociale liées à cette rémunération ;
      • les frais de fonctionnement que vous allez avoir dans votre activité.

        Par exemple, vous souhaitez percevoir 50k € net / an. Ce revenu va générer des charges sociales. La charge sociale est autour de 40%, donc c’est à peu près 20k €.

      Il y a aussi les frais de fonctionnement :

      • Le téléphone ;
      • La voiture ;
      • Les indemnités kilométriques ;
      • Internet etc.

      Prenons à titre d’exemple des frais de fonctionnement s’élèvent à 10k €.
      Donc vous avez un total de 50+10+20= 80k € / an.
      Pour avoir votre TJM taux journalier moyen, on divise les 80.000 par 120. 

      120 c’est à peu près le nombre de jours travaillés par an. Ça fait 666 € la journée. Votre facturation doit être au minimum à 666 € la journée. Et si on arrondit à 700 €. Votre TJM est donc de 700 €.

      Après il va falloir comparer par rapport aux prix de marché. On sait très bien qu’un consultant informatique sur Paris n’aura pas les mêmes prix qu’un consultant informatique sur Lyon ou ailleurs en France.

      Le prix du marché est en réalité le prix que les clients sont prêts à payer pour recevoir une expertise ou un service. Alors attention à ne jamais brader votre TJM parce que le taux journalier moyen, c’est ce qui vous sert à vivre.

      Comment calculer son salaire freelance ?

      Que vous soyez débutants ou confirmés, pour se lancer en freelance il faut être bien préparé et éviter les erreurs et les pièges qui peuvent coûter cher. Mieux on est préparé, plus vite on réussit.

      Déjà faisons un très rapide topo sur un calcul qui est souvent fait à tort : l’amalgame entre un salaire net de salariés et un chiffre d’affaires mensuel de freelance.
      Gagner 2000 € en tant que salarié ce n’est pas la même chose que gagner 2000 € en tant que freelance !

      C’est même très différent si tu gagnes 2000 € en freelance, c’est en réalité à peu près au niveau du smic. Car sur ces deux milles € il faut retirer tes cotisations, prenons par exemple un taux de 25% sur les micro-entrepreneurs et également des dépenses professionnelles par exemple un taux de 20%. Sans forcer on a enlevé presque 50% du chiffre d’affaires. il reste 1100 € nets en poche à la fin du mois.

      Ensuite on ne compte pas encore la différence avec :

      • un 13e mois
      • des primes
      • des tickets resto
      • une partie de l’assurance payée par l’employeur
      • 5 semaines de congés payés, …

      Le fameux TJM de 300 € par jour

      Ce tarif conseillé pour les freelances ne tombe pas du ciel !
      Il faut un minimum pour vivre décemment.
      Il ne faut pas oublier qu’il y a plein de facteurs qui peuvent faire varier ce TJM d’une personne à l’autre. Par exemple, les loyers ne sont pas tous les mêmes sur toute la France, ainsi que le niveau et le coût de la vie.

      Si jamais vous vous lancez en freelance et que ton objectif est évidemment déjà d’être rentable déjà réussir à en vivre est un succès en soi pour cela il est tout à fait acceptable, que pendant la première année où les deux premières années, de ne pas partir en vacances.

      Évidemment vous pouvez encore faire baisser votre taux de rentabilité, cela dit il est très important de rappeler que cet état d’esprit doit être temporaire :
      Même si ton travail c’est ta passion, Ce n’est pas vivre c’est survivre et Il y a une très grande différence. 

      L’idée de départ est que toute votre vie vous allez vivre de votre passion.
      C’est une chance inestimable ! Mais si par contre vivre rime avec précarité et que ça risque de rester comme ça sur le long terme, ce n’est dans les objectifs de personne.

      Qui peut faire du portage salarial ?

      À qui s’adresse le portage salarial ? Légalement, le portage salarial s’adresse à toute personne majeure autonome qui a une certaine expérience et un certain réseau pour pouvoir trouver lui-même ses clients.

      Le portage est adaptable à tous les consultants, jeunes diplômés ou cadres expérimentés ayant la cinquantaine.

      Pourquoi opter pour le portage salarial ?

       Vous voulez :

      • Travailler à votre compte ?
      • Être indépendant ? 
      • Une certaine sécurité du moins au début ?
      • Ne pas vous casser la tête avec la finance et la comptabilité ?
      • Vous concentrer sur le cœur de votre métier ?
      • Bénéficier d’un salaire mensuel en étant indépendant ?

      Alors le portage salarial est pour vous !

      Les durées des missions et contrat en portage salarial

      Le portage salarial est une relation entre le salarié porté, le client et votre entreprise de portage salarial.
      Une fois, vous vous êtes entendu avec votre client sur les termes suivants :

      • La nature de la mission ;
      • La rémunération ;
      • La durée de la mission.

      L’entreprise de portage signe un contrat avec votre client c’est le contrat de prestation. Une fois c’est fait, votre contrat de travail est établi, et vous avez maintenant le statut de salarié porté de la société de portage salarial.

      Qu’il soit en CDI (durée indéterminée) ou CDD (durée déterminée), votre contrat de travail est choisi selon la nature de vos missions, votre statut et votre souhait de faire des missions ponctuelles ou bien de longues durées. Votre contrat de travail vous confère le statut d’un salarié. Il stipule toutes les modalités et les conditions des rétributions par rapport à votre activité et votre mission.

      Le CDD conviendra plus aux missions ponctuelles, à court terme et aux consultants qui veulent tester leur activité.
      Quant au CDI, il est plus adapté aux longues missions et au long terme. En portage salarial, le CDI ne doit pas dépasser 36 mois consécutifs, soit 3 ans à la file.

      La rupture du contrat de travail en portage salarial se fait soit :

      • D’un commun accord, par démission ;
      • En mettant fin à la période d’essai non concluante ;
      • Par licenciement.

      En cas de non paiement

      Il faut savoir toutefois qu’en portage salarial quoiqu’il arrive, même si le client n’a pas encore réglé la facture, dès le premier mois, vous percevrez un revenu minimum garanti. C’est une obligation liée à la convention collective signée par l’ensemble des acteurs du portage salarial.

      En portage salarial, le montant de vos facturations doit être encaissé par votre société de portage qui vous le renversera par la suite sous forme de salaire. En effet, l’entreprise de portage doit se charger d’assurer le versement de vos honoraires par vos clients. Si jamais votre entreprise de portage salarial constatait des retards de paiement que ce soit pour une ou plusieurs factures, elle vous alertera pour vous informer de la situation et pour la régler le plus vite possible.

      Dans un premier temps, votre société de portage vous contactera via un de ses chargés clients qui vous conseillera de contacter votre commanditaire ou votre chef de projet dans le but de lui rappeler que votre mission n’est toujours pas payée. Dans certains cas, ce retard de paiement est peut-être tout simplement dû à un oubli de la part de votre client. Ce rappel peut se faire soit en lui envoyant un e-mail, soit via un courrier postal ou encore par un coup de fil.

      Si jamais ce petit rappel reste sans réponse et que votre client ne paie toujours pas vos revenus, vous devez dans ce cas informer votre société de portage salarial qui mettra en action sa propre procédure pour la gestion de rappels.

      Un chargé du département juridique de votre société de portage va essayer de contacter le service financier de votre client afin de clarifier la situation et déterminer la véritable raison qui a empêché votre client de régler ses factures. Votre société de portage va chercher, comme une première alternative, à trouver une solution à l’amiable entre vous et votre client.

      Dans le cas où cette option n’aboutisse pas et que ce retard de paiement devient une facture impayée, votre entreprise de portage enclenchera alors une procédure de recouvrement. Cette procédure a été le sujet de la loi « Macron » en 2016, qui visait à mettre en place une procédure de recouvrement plus simple auprès d’un huissier pour toutes les créances inférieures à 3900 €.

      Quels sont les avantages du portage salarial ?

      Le portage salarial existe depuis 1988. Alors c’est une forme d’emploi tripartite où vous avez un salarié porté avec un contrat de travail avec la société de portage, qui va, en autonome, en indépendant comme on dit, effectuer une mission pour le compte d’un client.

      En parallèle, il y a un contrat commercial entre la société de portage et le client. Sachant que l’intérêt, c’est qu’un consultant indépendant peut être entrepreneur et en même temps bénéficier de tous les avantages du salariat avec une gestion administrative à la charge de l’entreprise de portage salarial.

      Pour résumer, en tant qu’indépendant, si vous passez par du portage salarial, c’est la société de portage salarial qui s’occupe de la gestion et la facturation de vos clients et vous reverse le montant de vos prestations sous forme de salaire.

      Le portage salarial permet au salarié porté d’éviter toute la gestion administrative et chronophage, qui n’est pas le cœur du métier de consultant. C’est le côté obscur de l’entreprenariat. C’est quand même génial d’entreprendre, la seule chose, c’est que derrière vous avez beaucoup de temps à accorder à la gestion de papiers, déclarations et obligations à remplir.

      Aussi avec le portage salarial, pas de mauvaise surprise car dès le départ, tout est expliqué clairement et de façon transparente. Le salarié porté, avant même de commencer sa mission, sait exactement ce qu’il va avoir dans sa poche.

      Donc fini les formalités administratives et chronophages, ce qui permet au consultant de se focaliser sur son métier. En plus, STA permet au salarié porté d’avoir certaines garanties. Comme par exemple, même si le client tarde à payer ses factures, STA Portage verse quand même le salaire au consultant. En cas de besoin nous accordons des avances sur salaire.
      Vous avez aussi accès à une mutuelle assurance, au chômage et à la retraite.

      Puis-je augmenter mon salaire si je suis en portage salarial ?

      A quelques détails près, le revenu net reçu par le salarié porté correspond à la moitié du chiffre d’affaires. L’autre 50% correspond à la charge sociale et aux frais de gestion.
      L’augmentation de vos revenues et optimiser vos salaires passe obligatoirement par le remboursement de frais de gestion :

      • Déplacement ;
      • Restaurant ;
      •  Matériel ;
      • Chauffage/climatisation et internet ;
      • Logement.

      Ces frais sont les frais de fonctionnement. C’est-à-dire les frais pour effectuer votre mission. Ils ont l’avantage d’être remboursables par le client.

       
       
        

      Depuis 2012, STA Portage est devenue la référence du portage salarial dans le secteur du numérique en France. Avec déjà plus de 850 consultants porté.es et son réseau de plus de 350 clients, STA Portage conjugue éthique, réactivité, qualité, conseil et proximité.

      Coordonnées

      Notre service client est disponible
      du lundi au vendredi : 9h00 – 18h00

      Siège social
      31, cours des Juilliottes
      94700 Maisons-Alfort

      Agence de Paris
      31, cours des Juilliottes
      94700 Maisons-Alfort

      Agence de Lille
      14, Rue Vieux Faubourg
      59800 Lille

      Agence de Toulouse
      15, chemin de la Crabe
      31300 Toulouse

      Agence de Nantes
      4, Rue de l’Hôtel de Ville
      44000 Nantes

      Agence de Bordeaux
      3, rue du Golf
      33700 Mérignac

      Agence de Lyon
      27, rue Maurice Flandin
      69003 Lyon

      Agence de Valbonne
      535, Route des Lucioles
      06560 Sophia Antipolis

      © STA Groupe – 2021
      Mentions LégalesDonnées personnelles