Simulation en portage salarial

Mon chiffre d'affaires mensuel 10000€

Le label "Zéro Frais Cachés" de la FEDEP'S pour VOUS protéger

De nombreux indépendants ont été abusés par leur société de portage via l’utilisation de frais cachés.

-> Un label a donc été créé par d’anciens salariés portés, dans le but de vous protéger de ces abus. 

La simulation et le bulletin de paie détaillé que nous vous offrons gratuitement sont donc garantis sans frais cachés, 100% transparence.

conseillers-sta-portage

Appelez-nous !

Sinon, on vous rappelle

(dans les 24h, promis)

    En cliquant sur "être recontacté", vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.

    Sans engagement : vous partez quand vous voulez, que vous soyez en CDI ou en CDD et sans frais de sortie.

    La simulation en portage salarial

    Le portage salarial repose sur un cadre juridique bien établi qui précise ses conditions d’exercice. Cependant, de nombreuses questions pratiques relatives à la rémunération de ce dispositif restent peu souvent répondues.

     

    La simulation en portage salarial : évaluez votre rémunération

    Faites une simulation à partir de votre chiffre d’affaires ou du salaire net visé

    Notre simulateur est gratuit. La simulation vous indique votre salaire net en fonction de votre chiffre d’affaires, vos frais professionnels, votre situation fiscale et d’autres critères comme la mutuelle, les heures supplémentaires…. Vous avez aussi la possibilité de faire une simulation à partir du salaire net que vous désirez. Le simulateur évalue alors le montant du chiffre d’affaires nécessaire pour atteindre ce salaire.

     

    Comment fonctionne la simulation ?

    Notre simulateur est entièrement gratuit.

    Il réalise une estimation de votre salaire net en temps réel, sur la base d’un statut de salarié porté à temps plein ou sur le nombre de jours de travail souhaités. Les cotisations sociales salariales et patronales de vigueur sont appliquées selon les paramètres que vous avez renseignés au départ dans la simulation (CA prévisionnel, frais professionnels prévisionnels etc).

    Vous obtenez un résultat rapide et clair de votre salaire net, avec le détail des différents frais déduits.

     

    Comment procéder pour faire votre simulation ?

    Positionnez les molettes pour définir votre Taux Journalier Moyen et le nombre de jours travaillés. Votre chiffre d’affaires mensuel prévisionnel s’affichera automatiquement.

    portage-salarial-simulation-salaire

     

    Que faire après ma simulation en portage salarial ?

    Vous venez de faire votre simulation de revenus en portage salarial ? Vous avez des questions ? N’hésitez pas à contacter nos conseillers.

    Réactifs et à l’écoute, ils sauront vous orienter vers la solution de portage salarial la plus adaptée à votre projet professionnel.
    Si vous avez d’autres questions, votre conseiller personnel vous apportera des réponses simples, claires et précises.

     

    Calculez et estimez votre salaire

    Comment calculer votre salaire ?

    Le travail par missions en portage salarial ne s’effectue pas toujours en temps plein. Il convient donc de s’appuyer sur le Taux Journalier Moyen, et de le multiplier par le nombre de jours travaillés, pour entamer le calcul du salaire net en fin de mois.

    Le salaire net obtenu se voit diminué de presque moitié (entre 51% et 60% de votre facturation) après l’application des différentes charges :  les frais de gestion (ainsi que les taxes fiscales et parafiscales), les cotisations patronales (43%) et salariales (22%).

    schéma-calcul-salaire-net

    STA Portage fixe sa commission de gestion à 5% sans frais cachés. Et obtenez une réduction de commission, en cooptant pour nous.

    Quel est le salaire minimum pour démarrer en portage salarial ?

    Contrairement au statut de micro-entrepreneur, il n’existe pas de plafond de chiffre d’affaires HT en portage salarial. En revanche, la convention collective de portage salarial, adoptée en mars 2017, impose un salaire minimum obligatoire pour les consultants qui exercent en portage salarial (à savoir un taux jour d’environ 270€HT/jour).

    Le montant du salaire de base minimum correspond à :
    • 70% du plafond de la Sécurité Sociale pour un porté junior, soit 2654.23 € bruts.
    • 75% du plafond de la Sécurité Sociale pour un porté sénior, soit 2843.81 € bruts.

     

    Comment estimer le montant à facturer à mes clients ?

    Le Taux Journalier Moyen, ou TJM, indique le montant du tarif journalier fixé par le salarié porté pour sa prestation. Mais calculer votre salaire ne se résume pas à diviser votre chiffre d’affaires au nombre de jours travaillés dans le mois.

    Pour déterminer votre TJM, vous devez en priorité évaluer le prix du marché et vous aligner afin de trouver des missions. Pour ce faire, vous pouvez faire appel au réseau de professionnels partenaires et/ou vous renseigner sur les plateformes de recherche de missions pour comparer les tarifs pratiqués sur des profils similaires aux vôtres. Vous pouvez encore vous renseigner auprès de connaissances ayant un profil similaire.

    Gardez en tête que votre salaire net représente 40 à 60% du montant de votre CA HT brut, après déduction des différentes charges (commission et cotisations sociales). Il est donc conseillé de négocier vos prestations à un tarif deux fois supérieur au salaire attendu, pour atteindre le salaire net que vous désirez.

    Il faut que le prix négocié par journée de mission couvre entre autres votre salaire conventionnel, les opérations de fin de contrat, la prospection clients et les divers frais engagés par le porté pour développer son activité (transports, bureautique…).

    Pour déterminer votre TJM, vous devez prendre en compte :

    • Votre expérience : plus d’expertise induit une tarification plus élevée.
    • La concurrence : un marché très concurrentiel restreint la négociation de vos tarifs.
    • Les frais de fonctionnement (dits refacturables) : certains frais liés à l’exercice de votre mission peuvent être pris en charge par l’entreprise cliente.

    Pour vous aider à calculer la base de tarification journalière et vos revenus, utilisez l’outil de simulation de salaire net en portage salarial de STA Portage.

     

    Quand allez-vous percevoir votre salaire ?

    Les modalités de paiement de votre rémunération varient d’une société de portage à l’autre. Décryptage de ces pratiques.

    Paiement de l’intégralité de votre facture, indépendamment du paiement client

    Il s’agit de la solution la plus avantageuse pour le porté, puisque la société de portage salarial vous verse le salaire net correspondant à l’intégralité de la facturation du mois écoulé (commission de gestion et cotisations sociales en moins). STA Portage y inclut les frais professionnels.
    Ce paiement intégral se déclenche donc indépendamment du paiement de la facture par l’entreprise cliente.

    STA Portage vous verse votre salaire net le 5 du mois, indépendamment du paiement client en incluant les frais professionnels !

    Paiement au minimum conventionnel et complément lors du versement par le client

    La convention collective du portage salarial établit une rémunération minimum pour exercer en portage salarial à 70% du plafond de la sécurité sociale pour un porté junior, et 75% pour un porté senior pour un statut TAM ; pour un statut CADRE ce minimum se situe à 85%.
    Le salarié porté peut donc prétendre à cette rémunération minimum, indépendamment du paiement du client. La majeure partie des sociétés de portage salarial choisissent cette solution. Elles versent une rémunération égale au minimum conventionnel en début du mois suivant l’émission de la facture. Puis, elles versent un complément lors du règlement total de la facture par le client.

     

    Quel contrat de portage salarial choisir ?

    Le portage salarial est une relation tripartite encadrée par deux contrats principaux : le contrat de prestation entre la société de portage salarial et l’entreprise cliente, le contrat de travail CDI ou CDD de portage salarial entre vous et la société de portage salarial et la convention de portage salarial entre vous et la société de portage salarial
    Le choix du type de contrat de travail en portage dépend des spécificités de votre mission.

     

    Le contrat CDD en portage salarial

    Le CDD de portage salarial peut atteindre une durée maximale de 18 mois (renouvelable deux fois). Ce type de contrat est souvent conseillé aux consultants dont les missions sont ponctuelles ou à ceux qui débutent en portage salarial (par manque de visibilité de leur activité). Le contrat CDD en portage vous ouvre les droits direct au chômage.

    Actuellement, STA Portage propose un maximum de contrat de travail CDD en portage salarial pour sa simplicité de mise en place et de fin. Le CDD de mission commence lorsque la mission commence et se termine en même temps que la mission à effectuer. Cela permet d’éviter le renouvellement du contrat (limité à 2 fois) et d’ouvrir vos droits au chômage dès la fin du contrat.

     

    Le contrat CDI en portage salarial

    Le CDI en portage salarial est à durée indéterminée (par définition), mais dans la limite d’une mission dont la durée n’excède pas 36 mois.
    Ce contrat est d’avantage proposé aux freelance déjà bien établis (dont l’activité bénéficie d’une bonne visibilité), pour des missions longues, si vous souhaitez acquérir un crédit (logement ou impôt) ou encore pour des nécessités administratives (renouvellement de Visa, etc… ).
    La fin ou la rupture d’un contrat de prestation n’entraîne pas la fin du contrat CDI en portage salarial avec la société de portage salarial.

     

    Que faire si le client ne paie pas sa prestation ?

    En portage salarial, la société de portage salarial encaisse le montant de la facturation pour vous le reverser en salaire. Elle vous accompagne dans la résolution des factures impayées.

    Dans un premier temps, votre société de portage vous conseillera de prendre contact avec votre client pour lui signifier que la mission facturée n’a pas encore été payée. Il peut s’agir d’un simple oubli de la part de votre client. Vous pouvez faire ce rappel par e-mail ou par courrier.

    Si la facture reste impayée, malgré votre relance. Alors la société de portage salarial prend le relai. Lorsqu’un retard de paiement de facture(s) est repéré par votre société de portage, elle vous en informe, et trouve une solution rapide pour obtenir leur(s) règlement(s) dans les plus brefs délais. Une nouvelle échéance est définie par le pôle juridique de votre société de portage salarial. Et si le retard de paiement persiste, une procédure de recouvrement est mise en place.

    La société de portage salarial permet de faire un travail de relance conséquent. Dans le cas où la société de portage est impuissante, elle prendra contact avec vous pour mettre en place des actions communes, et résoudre les factures encore impayées.

     

    Comment optimiser vos revenus ?

    En portage salarial, votre salaire net correspond en moyenne à 50% de votre facturation, après déduction de la commission de gestion, des cotisations sociales et d’autres dépenses facturées par votre entreprise de portage (CVAE, responsabilité professionnelle, C3S…). Néanmoins, le portage salarial vous offre la possibilité d’optimiser votre revenu.

    Chez STA Portage, nous avons une offre unique : la RC PRO et la C3S sont gratuites.

     

    Faire passer certaines dépenses en frais professionnels

    Votre capacité à utiliser certains dispositifs légaux va vous permettre d’optimiser votre rémunération. Le remboursement des frais de fonctionnement en est un des leviers. Ces frais incluent des frais refacturables (pris en charge par le client) et les frais déductibles ou professionnels (dû à votre statut d’indépendant). Les frais professionnels concernent les différentes dépenses engagées par le porté dans le cadre de son activité. Vous pouvez donc vous faire rembourser les frais suivants : déplacement, repas, matériel, télétravail… C’est sur ces derniers frais que vous pourrez optimiser votre rémunération. Vous avez la possibilité de demander leur prise en charge par votre société de portage salarial. Vous évitez ainsi de payer les cotisations sociales sur ces sommes. Les frais n’étant pas du salaire, ils ne sont pas soumis aux cotisations sociales. Donc, les frais refacturables n’impactent en rien la rémunération du consultant. Lorsque le consultant dépense 100€, STA PORTAGE facture 100€ au client et reverse 100€ au consultant (exempt de cotisations et d’imposition). Attention, la prise en charge de ces frais varie selon l’entreprise de portage salarial.

    Faites des versements sur votre PEE ou PERCO

    Enfin, certaines sociétés de portage salarial proposent à leur salarié porté des dispositifs d’épargne salariale. Ces derniers peuvent être particulièrement avantageux si vous ne souhaitez pas convertir la totalité de votre facturation en salaire net. L’abondement de ces versements volontaires est directement prélevé sur votre compte d’activité. Votre rémunération est donc doublement optimisée :
    1. Les sommes versées sur votre PEE ou PERCO sont moins taxées que votre revenu. Elles possèdent des dispositions fiscales avantageuses de l’épargne salariale, et sont soumises au paiement d’un forfait social (20%) et de la CSG/CRDS (9.7%). Tandis que votre revenu est soumis aux cotisations sociales : 43% pour les patronales et 22% pour les salariales.
    2. Les sommes affectées à votre PEE/PERCO sont exonérées d’impôt sur le revenu.

    Qu’incluent la commission de gestion des sociétés de portage salarial ?

    Le portage salarial permet au freelance indépendant de bénéficier de la sécurité du statut de salarié et d’une prise en charge complète des démarches administratives. En contrepartie, la société de portage salarial prélève une commission de gestion sur votre chiffre d’affaires HT.

    Ce que la commission de gestion inclus

    L’ordonnance du 2 avril 2015 impose aux sociétés de portage salarial d’exercer l’activité de portage salarial de manière exclusive. Elles reposent donc entièrement sur la commission reversée par ses salariés portés. Cette commission de gestion couvre le financement des dépenses de fonctionnement et de personnel de la société de portage salarial, mais également les services proposés aux consultants portés (mise en place de la convention de portage salarial, établissement du contrat de prestation et du contrat de travail en portage salarial, prévoyance, retraite, assurance maladie, facturation etc…).

    Quel taux de commission accepter ?

    L’offre des commissions de gestion varie entre 3 et 15% du chiffre d’affaires HT. Certaines sociétés de portage salarial proposent un taux de commission dégressif, selon le montant du CA. Enfin méfiez-vous des taux de commission trop bas, ils peuvent parfois cacher une surfacturation de certains prélèvements fiscaux et parafiscaux.

    Notre service client est disponible
    du lundi au vendredi : 9h00 – 18h00

    Siège social
    31, cours des Juilliottes
    94700 Maisons-Alfort

    Agence de Paris
    31, cours des Juilliottes
    94700 Maisons-Alfort

    Agence de Lille
    14, Rue Vieux Faubourg
    59800 Lille

    Agence de Toulouse
    15, chemin de la Crabe
    31300 Toulouse

    Agence de Nantes
    4, Rue de l’Hôtel de Ville
    44000 Nantes

    Agence de Marseille
    43, Chemin de la Sarrière
    13590 Meyreuil

    Agence de Bordeaux
    3, rue du Golf
    33700 Mérignac

    Agence de Lyon
    27, rue Maurice Flandin
    69003 Lyon

    Agence de Valbonne
    535, Route des Lucioles
    06560 Sophia Antipolis

    Agence d’Angers
    25, Rue Lenepveu
    49100 Angers

    © STA Groupe – 2021
    Mentions LégalesDonnées personnelles