Le métier de formateur indépendant en portage salarial

Le portage salarial pour les formateurs, coachs et consultants est une solution idéale, permettant d’obtenir une certaine sécurité, tout en exerçant de façon indépendante. Un formateur indépendant a donc tout intérêt à choisir ce statut, afin de décrocher plus de missions et de pouvoir se concentrer sur le cœur de son métier, sans avoir à craindre les périodes de baisse d’activité.

Mais avant de décider de devenir formateur freelance, il faut être certain de pouvoir exercer cette profession. Au-delà des connaissances professionnelles et de l’expérience dans le domaine concerné, il faut en effet disposer de certaines qualités humaines et être capable de se vendre à un prix juste. Tour d’horizon du métier de formateur et des statuts les plus avantageux pour exercerb!

Le portage salarial pour un formateur indépendant-1

Devenir formateur indépendant en freelance

Pour venir en aide aux personnes qui souhaitent développer leurs connaissances, acquérir de nouvelles compétences ou se reconvertir, le formateur intervient au sein des entreprises et d’organismes spécialisés dans la formation. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce métier exercé en freelance.

Qu’est-ce qu’un formateur indépendant ?

Un formateur a pour mission principale d’inculquer des connaissances et des compétences à des adultes dans le cadre professionnel, qu’ils soient salariés, freelances ou demandeurs d’emploi. Cela peut passer par des ateliers en groupe, des cours en présentiel ou à distance, des mises en situation, etc.

Les formateurs interviennent soit à la demande des entreprises, des salariés, de Pole Emploi ou de travailleurs indépendants. Ils peuvent prodiguer des formations préétablies ou créer des formules personnalisées en fonction du public auquel ils s’adressent.

Quelles sont les compétences nécessaires pour devenir formateur indépendant freelance ?

Un formateur indépendant doit avant tout être pédagogue. Bien qu’il ne soit pas professeur, il doit en effet être capable de transmettre son savoir, en prenant en considération les connaissances actuelles et les capacités de son public. L’écoute est donc également une qualité primordiale.

Le formateur doit bien sûr se montrer à l’aise pour s’exprimer à l’oral, mais aussi à l’écrit, pour fournir des supports d’apprentissage utiles et facilement compréhensibles. Afin de réaliser des sessions intéressantes et captivantes, il doit aussi faire preuve de créativité et d’originalité.

Enfin, un formateur ne saurait exercer correctement son métier sans être lui-même en perpétuel apprentissage. Curieux et passionné, il doit mettre à jour régulièrement ses connaissances, afin de fournir des formations de qualité.

Quelle est la formation requise pour devenir formateur indépendant ?

Pour exercer en tant que formateur indépendant, il n’y a pas de diplôme spécifique prérequis. Néanmoins, pour être crédible, il est préférable de disposer d’un diplôme dans le domaine dans lequel les formations sont dispensées. De plus, il faut bénéficier de plusieurs années d’expérience dans une profession ou un secteur d’activité pour pouvoir se lancer en tant que formateur ou formatrice.

Il existe bien sûr des formations spécialisées, qui permettent à des professionnels d’acquérir les compétences essentielles pour devenir de bons formateurs. Sur une durée de plusieurs semaines ou plusieurs mois, elles permettent d’apprendre à animer un groupe, à préparer des « cours », à connaître les diverses méthodes d’enseignement, à communiquer efficacement, etc. Bien que non nécessaire, ce type de formation avec certification peut représenter un réel atout pour réussir ses missions et pour se rendre plus crédible auprès des clients.

Il est également judicieux de se faire référencer auprès des services Datadock et de Qualiopi, attestant de la qualité des prestations, et permettant ainsi de gagner en crédibilité face à un client.

Quelle est la rémunération moyenne d’un formateur indépendant ?

Le taux moyen journalier d’un formateur freelance peut grandement varier d’un professionnel à l’autre. Il est fonction du niveau d’expérience, du domaine de formation et de sa technicité, de la durée de la mission, du degré de personnalisation de la formation, du statut juridique, etc.

On peut toutefois déterminer une fourchette large, comprise entre 300 euros par jour pour les juniors et plus de 800 euros par jour pour les formateurs plus expérimentés. En comparaison, lorsqu’un formateur est employé en CDD ou en CDI par un organisme, son salaire varie entre 30b000 et 40b000 euros par an.

Le portage salarial pour un formateur indépendant-2

Devenir formateur indépendant en portage salarial

Un formateur qui souhaite exercer son activité de façon indépendante a le choix entre plusieurs statuts. Plusieurs critères permettent de choisir celui qui sera le plus adapté, comme la facilité de gestion, le montant des cotisations et des impôts ou encore la responsabilité engagée.

Les différents statuts pour être formateur indépendant en freelance

En France, pour exercer dans le domaine de la formation en tant que freelance, il existe 4 grandes catégories de statuts :

  • l’auto-entreprise, appréciée pour sa facilité de création et de gestion, bien que le chiffre d’affaires soit soumis à un plafond ;
  • l’entreprise individuelle, sous forme d’EIRL par exemple, permettant notamment de limiter la responsabilité de l’entrepreneur en séparant l’activité professionnelle et les biens personnels et de personnaliser le régime de TVA et d’imposition ;
  • la société unipersonnelle, de type SASU, permettant au dirigeant unique de disposer d’un régime social d’assimilé-salarié et de réduire ses impôts et cotisations sociales en faisant les choix les plus avisés ;
  • le portage salarial, à mi-chemin entre l’indépendance et le salariat, permettant de bénéficier de nombreux avantages en échange de frais de gestion prélevés par la société de portage.

Chaque formateur doit peser les pour et les contre de chaque statut avant de se lancer, en prenant en considération des critères comme le niveau de protection sociale souhaité, l’intérêt de déduire ses charges professionnelles, le régime fiscal le plus approprié en fonction du CA, etc.

Les avantages du portage salarial pour un formateur indépendant

Le travail de consultant en formation peut se révéler très chronophage, entre la prospection, la préparation des cours et ateliers, le temps passé sur la route, les prestations de formation en elles-mêmes, etc. Dans ce contexte, il peut être compliqué de prendre le temps de gérer les formalités administratives (facturation, déclaration des revenus, calcul et versement de la TVA, etc.). Le portage salarial prend donc tout son sens pour des formateurs qui souhaiteraient se délester de toutes ses tâches, puisque c’est la société de portage qui s’en charge.

L’autre point positif du portage pour un formateur indépendant réside dans la possibilité de déduire ses frais professionnels de son CA, puis de se les faire rembourser sans qu’ils soient imposés. Cela concerne les frais dits « non refacturables », comme les abonnements à des transports en commun, les frais kilométriques, les frais d’hébergement, etc. Or, on sait que dans le cadre de sa profession, un formateur est amené à se déplacer régulièrement jusque dans les bureaux de ses clients ou dans des locaux dédiés à la formation, et ces déplacements peuvent se révéler coûteux. Pouvoir déduire certains montants permet ainsi de s’octroyer un revenu plus confortable grâce au portage salarial.

Enfin, comme pour tout consultant, le salariat porté présente parmi ses nombreux avantages une protection sociale similaire à celles des autres salariés. En signant un contrat de travail avec une société de portage, un formateur devient effectivement salarié de cette dernière, tout en restant libre du choix de ses prestations et de la gestion de son temps de travail. Cela permet d’être affilié au régime général de la Sécurité Sociale, d’avoir accès à une mutuelle d’entreprise, de bénéficier d’une responsabilité civile professionnelle, de cotiser à la retraite, d’avoir une couverture chômage, etc. En somme, cela offre une réelle tranquillité pour préparer l’avenir, là où la création d’entreprise présente plus de risques.

Pour approfondir le sujet :

Notre service client est disponible
du lundi au vendredi : 9h00 – 18h00

Siège social
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Paris
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Lille
14, Rue Vieux Faubourg
59800 Lille

Agence de Toulouse
15, chemin de la Crabe
31300 Toulouse

Agence de Nantes
4, Rue de l’Hôtel de Ville
44000 Nantes

Agence de Marseille
43, Chemin de la Sarrière
13590 Meyreuil

Agence de Bordeaux
3, rue du Golf
33700 Mérignac

Agence de Lyon
27, rue Maurice Flandin
69003 Lyon

Agence de Valbonne
535, Route des Lucioles
06560 Sophia Antipolis

Agence d’Angers
25, Rue Lenepveu
49100 Angers

© STA Groupe – 2021
Mentions LégalesDonnées personnelles

    Nom et Prénom

    Email

    Téléphone

    Optionnel : date/heure de préférence

    En cliquant sur "être recontacté", vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.