Le métier de développeur web en portage salarial

Le portage salarial est un statut qui séduit de plus en plus dans le monde du travail. Ce mode de salariat, proche de l’indépendant, est tout particulièrement prisé par les professionnels du secteur de l’informatique, qui sont nombreux à se lancer en freelance. C’est le cas des développeurs web. Ces derniers ont grand intérêt à travailler auprès d’une société de portage, car ce métier s’allie parfaitement avec un statut, qui leur offre des avantages indéniables.

Focus sur le métier de développeur web, ses potentialités en tant que freelance et les atouts apportés par le statut du portage salarial dans l’exercice de cette activité.

Le portage salarial pour un développeur web-1

Devenir développeur web

Dans un monde digitalisé, le développeur web a une place incontournable dans les différentes structures, qu’elles soient professionnelles, associatives ou institutionnelles. Si ce métier s’illustre par des réalités différentes, le cœur de cette fonction reste axé sur l’informatique.

Qu’est-ce qu’un développeur web ?

Le développeur web est chargé de la réalisation des fonctionnalités techniques d’un site ou d’une application web. Il crée ainsi des sites web et des applications de A à Z en suivant le cahier des charges établi en amont du projet. Les éléments techniques qu’il doit produire doivent répondre aux besoins exprimés. Le développeur se charge également de résoudre les problèmes présents sur un site déjà en ligne.

Quelles sont les compétences nécessaires pour devenir développeur web freelance ?

Exercer en tant que développeur web freelance nécessite d’avoir des connaissances informatiques pointues. Il faut maîtriser différents langages de développement web, les CMS (systèmes de gestion de contenu) ainsi que les frameworks, des composants de logiciels. Les langages informatiques étant en constante évolution, il faut aimer apprendre régulièrement pour mettre à jour ses connaissances.

Au-delà de ces compétences techniques, exercer une activité de développeur web en tant que freelance impose de détenir des compétences en matière d’organisation et de prospection. En effet, il faut savoir gérer son temps et arriver à trouver des clients pour vivre de son métier. Des qualités de rigueur et d’autonomie sont également attendues pour pouvoir évoluer sur cette fonction, qui implique de réaliser des missions dans le respect des délais et de rendre un travail répondant aux attentes de la clientèle.

Quelle est la formation requise pour devenir développeur web ?

Les formations pour devenir développeur web sont nombreuses. Elles démarrent au niveau bac + 2. Il existe ainsi des BTS formant à ce métier technique comme le BTS SN (Systèmes Numériques). Il est possible de devenir développeur web en suivant un parcours universitaire. Il faut alors décrocher une Licence informatique (Bac+3) ou un Master informatique (Bac+5). Le futur développeur peut également suivre des études dans une école spécialisée en multimédia ou une école d’ingénieur.

Pour faire face à la forte demande de ces profils, plusieurs certifications professionnelles existent. Elles permettent notamment à des salariés venant d’horizons divers de se former au métier de développeur web. Bon nombre de ces formations sont éligibles au CPF (Compte Personnel de Formation) et se déroulent en alternance.

Quelle est la rémunération moyenne d’un développeur web ?

La rémunération d’un développeur web va dépendre des critères suivants :

  • les langages de programmation maîtrisés. Des clients seront prêts à payer plus cher, un développeur maîtrisant un langage de programmation pour lequel ils peinent à trouver des personnes qualifiées ;
  • son niveau d’expérience. Un junior ne pourra pas prétendre au même salaire qu’un développeur ayant plusieurs années d’expérience ;
  • sa région d’exercice. En France, au regard du coût de la vie, une entreprise parisienne paiera plus cher ses développeurs web qu’une entreprise située en Province.

Ces différences de salaires s’appliquent aussi bien aux développeurs web exerçant en tant que salariés qu’à ceux travaillant en freelance.

D’après le baromètre Malt, qui recense plus de 3000 développeurs web freelances sur sa plateforme, le tarif journalier moyen (TJM) pour un développeur Fullstack (polyvalent) expérimenté (plus de 7 ans d’expérience) s’élève à 535 € en 2021. Ce TJM descend à 406 € pour les développeurs ayant une expérience comprise entre 2 et 7 ans. Il s’établit à 285 € pour les juniors ayant moins de 2 ans d’expérience.

Le portage salarial pour un développeur web-2

Devenir développeur web en portage salarial

Choisir de travailler de manière indépendante lorsqu’on est développeur web est très courant. Il faut cependant bien réfléchir au statut qui convient le mieux à ses besoins et à sa situation. Le freelance a plusieurs possibilités devant lui. Retenir celle du portage salarial est compréhensible, car ce statut offre de nombreux avantages.

Les différents statuts pour être développeur web en freelance

Le développeur web freelance a le choix entre différents statuts juridiques listés ci-dessous :

  • le statut d’auto-entrepreneur. Il repose sur le régime de la micro-entreprise. Lancer son activité d’auto-entrepreneur est très simple, car il suffit de s’inscrire sur le site dédié à l’immatriculation des auto-entrepreneurs. La production de statuts n’est pas nécessaire et il n’y a pas de capital social à constituer. Les formalités administratives sont donc grandement simplifiées. De plus, les personnes choisissant ce statut ont des obligations comptables très restreintes. En outre, ce statut offre une exonération de TVA à ses affiliés. Notons que le statut d’auto-entrepreneur n’est plus applicable dès qu’un certain seuil de chiffre d’affaires annuel est dépassé. En 2021, ce seuil est de 72 600 € pour une activité de prestation de service, comme c’est le cas pour un développeur web. Par contre, avec ce statut, la responsabilité de l’indépendant est pleinement engagée, car il s’agit d’une entreprise individuelle. Les biens personnels du freelance sont donc saisissables en cas de dettes ;
  • le statut d’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL). Grâce à ce régime, l’indépendant peut protéger ses biens personnels de toute saisie en déclarant un patrimoine d’affectation professionnel. Sa responsabilité se voit donc limitée ;
  • la société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU). L’indépendant peut choisir de prendre la tête d’une société qui ne comporte qu’un seul associé, lui-même. Il n’y a aucune limite de chiffre d’affaires à respecter et la responsabilité individuelle de l’indépendant est limitée. Ce statut est privilégié par les indépendants ayant l’ambition de créer une société plus grande, car il offre la possibilité de se développer facilement en SAS (société par actions simplifiée) avec l’intégration d’autres associés ;
  • l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL). Avec la SASU, c’est une autre alternative pour les indépendants souhaitant créer une société. Comme avec la SASU, la création d’une telle structure nécessite des démarches plus conséquentes et complexes que pour la création d’une micro-entreprise ou d’une EIRL. Ainsi, la déclaration des statuts est obligatoire ;
  • le portage salarial. Avec ce statut, le freelance est salarié d’une société de portage, mais il reste indépendant, car il choisit lui-même ses missions et gère son emploi du temps à sa convenance. La société de portage, moyennant le prélèvement d’une commission mensuelle, s’occupe de la gestion administrative et fiscale du salarié porté. Elle édite notamment ses factures et se charge de lui fournir des fiches de paie.

Les avantages du portage salarial pour un développeur web

Les atouts du portage salarial sont nombreux pour le développeur web exerçant en freelance. On peut noter notamment :

  • le gain de temps. L’activité du développeur web le contraint souvent à faire face à des situations techniques complexes. Les tâches administratives peuvent vite devenir contraignantes dans son activité quotidienne. En étant un salarié porté, il a la possibilité d’être déchargé de toutes les contraintes administratives liées notamment à la facturation de sa clientèle. La société de portage se charge également de déclarer son chiffre d’affaires auprès des organismes publics. Le développeur web peut se concentrer sur ses missions informatiques sans perdre du temps dans des démarches administratives ;
  • la possibilité de profiter d’un plus grand réseau. En intégrant une société de portage, le développeur peut bénéficier du réseau élargi de la structure. En effet, la société de portage intègre d’autres indépendants et est en contact avec de nombreuses sociétés. Ces nombreux contacts peuvent être mis en relation avec le développeur web pour lui permettre de décrocher de nouvelles missions. Le champ des possibles s’élargit ;
  • la possibilité de tester son projet d’entrepreneur. Le statut du portage salarial peut être une première étape intéressante avant de se lancer à son compte sous un statut totalement indépendant.

FAQ sur les développeurs web en portage salarial

Pour approfondir le sujet :

STA Portage

Nous connaître
Simulateur
Actualité
Groupe Telegram

Notre service client est disponible
du lundi au vendredi : 9h00 – 18h00

Siège social
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Paris
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Lille
14, Rue Vieux Faubourg
59800 Lille

Agence de Toulouse
15, chemin de la Crabe
31300 Toulouse

Agence de Nantes
4, Rue de l’Hôtel de Ville
44000 Nantes

Agence de Marseille
43, Chemin de la Sarrière
13590 Meyreuil

Agence de Bordeaux
3, rue du Golf
33700 Mérignac

Agence de Lyon
27, rue Maurice Flandin
69003 Lyon

Agence de Valbonne
535, Route des Lucioles
06560 Sophia Antipolis

Agence d’Angers
25, Rue Lenepveu
49100 Angers

.qcd:hover { text-decoration: underline; cursor: pointer; }
.qcd:hover { text-decoration: underline; cursor: pointer; }

© STA Groupe – 2021
Mentions LégalesDonnées personnelles

    Nom et Prénom

    Email

    Téléphone

    (optionnel) : Message

    En cliquant sur "Me rappeler", vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.