À quel salaire peut aspirer un développeur en portage salarial ?

Les développeurs souhaitant améliorer leurs revenus peuvent se tourner vers le travail indépendant. Ce type de projet professionnel peut prendre forme à travers la création d’une micro-entreprise, d’une société individuelle ou unipersonnelle ou le recours au portage salarial.

Le portage salarial garantit aux développeurs web, logiciel ou mobile l’accès aux avantages du freelancing et à la sécurité du statut de salarié. En matière de revenus et de salaires, le portage salarial garantit aux développeurs de pouvoir négocier leurs honoraires et d’effectuer plusieurs missions simultanément. Retour sur le potentiel du portage salarial en ce qui concerne le chiffre d’affaires et donc la rémunération.

Développeurs web et salariat : les limites

Un développeur, lorsqu’il est salarié, évolue traditionnellement au sein d’Entreprises de Services du Numérique (ESN, appelées SSII jusqu’en 2013). Celles-ci se chargent de :

  • répondre à des appels d’offres pour des projets informatiques ;
  • négocier les modalités d’exécution des projets lorsqu’elles les décrochent ;
  • affecter des consultants informatiques à ces projets.

Au sein de ce processus, le développeur ne peut pas négocier ses honoraires, il perçoit un salaire fixe de la part de l’ESN. Il n’est pas non plus en mesure de choisir les missions sur lesquelles il veut travailler. Le développeur, dans ce contexte, a peu de marge de manœuvre sur les revenus qu’il perçoit mensuellement sous forme de salaire.

Développeurs web indépendants et revenus moyens

Au vu des limites du travail au sein des ESN, nombreux sont les développeurs qui souhaitent exercer leur métier à leur propre compte. En effet, le salaire mensuel brut moyen d’un développeur salarié au sein d’une entreprise du numérique évolue entre 2 500 euros et 3 500 euros. Quant au freelancing, les baromètres des tarifs indiqués par les développeurs web indépendants en Taux Journalier Moyen (TJM) varient entre 500 euros et 700 euros. Cela correspond donc à un chiffre d’affaires de 10 000 à 14 000 euros pour 20 jours de travail par mois.

Portage salarial et développeurs : la répartition du chiffre d’affaires

Un développeur frontend, backend ou fullstack qui fait le choix de se tourner vers le portage salarial combine salariat et freelancing. En effet, le développeur porté est chargé de la négociation des conditions d’exécution de ses missions et des honoraires à appliquer pour chacune de celles-ci. De ce fait, il peut pratiquer des tarifs similaires à ceux des développeurs freelances classiques.

La similarité avec les développeurs indépendants non portés s’arrête là cependant. En effet, le développeur en portage salarial se voit prélever 5 à 10 % de frais de gestion par la société de portage salarial, ainsi que les cotisations sociales, avant d’obtenir son revenu final sous forme de salaire net. La société de portage salarial est responsable de la conversion du chiffre d’affaires (CA) généré par le développeur porté en bulletins de salaire.

Par ailleurs, il est à noter qu’un développeur œuvrant à son compte peut démarcher plusieurs clients à la fois et ainsi démarrer plusieurs missions simultanément et augmenter son CA, si le temps et la charge de travail le lui permettent.

Développeurs web indépendants et disparités en matière de revenus

Les développeurs indépendants ou en portage salarial ne génèrent pas tous les mêmes revenus. Des disparités existent entre eux et sont fonction de :

  • la ville ou la zone géographique dans laquelle œuvre le développeur ;
  • le nombre de missions que peut réaliser le développeur freelance ou porté simultanément ;
  • la durée et le type des missions que décroche le développeur ;
  • les capacités de négociation du développeur.

Ainsi, selon les baromètres des tarifs des travailleurs indépendants, les développeurs parisiens ont un TJM plus élevé que celui des développeurs en province. Conscientes des ces problématiques, les sociétés de portage salarial peuvent proposer des accompagnements à leurs salariés portés afin de les aider à mieux négocier leurs honoraires et à travailler leur personal branding.

Nous vous recommandons ces autres pages :

STA Portage

Nous connaître
Simulateur
Actualité
Groupe Telegram

Notre service client est disponible
du lundi au vendredi : 9h00 – 18h00

Siège social
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Paris
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Lille
14, Rue Vieux Faubourg
59800 Lille

Agence de Toulouse
15, chemin de la Crabe
31300 Toulouse

Agence de Nantes
4, Rue de l’Hôtel de Ville
44000 Nantes

Agence de Marseille
43, Chemin de la Sarrière
13590 Meyreuil

Agence de Bordeaux
3, rue du Golf
33700 Mérignac

Agence de Lyon
27, rue Maurice Flandin
69003 Lyon

Agence de Valbonne
535, Route des Lucioles
06560 Sophia Antipolis

Agence d’Angers
25, Rue Lenepveu
49100 Angers

.qcd:hover { text-decoration: underline; cursor: pointer; }
.qcd:hover { text-decoration: underline; cursor: pointer; }

© STA Groupe – 2021
Mentions LégalesDonnées personnelles

    Nom et Prénom

    Email

    Téléphone

    (optionnel) : Message

    En cliquant sur "Me rappeler", vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.