Quelles sont les différences entre le freelancing et le portage salarial pour un développeur ?

Les développeurs désireux de quitter le salariat peuvent se tourner vers l’entrepreneuriat ou le portage salarial. L’objectif derrière cette volonté de changer d’organisation de travail pour ces professionnels de l’informatique est double : améliorer leurs revenus et travailler sur des projets où le sujet et les technologies utilisées leur plaisent.

Cependant, le freelancing et le portage salarial n’apportent pas les mêmes bénéfices aux développeurs logiciel, mobile ou web. Nous revenons, ici, sur les différences entre ces deux dispositifs d’emploi et ce qu’ils impliquent pour les développeurs.

Les développeurs en freelancing

Les développeurs ayant opté pour le freelancing peuvent exercer leur métier en créant une micro-entreprise ou une société individuelle de type EIRL, EURL ou SASU. En exerçant sous l’un de ces statuts, ils se doivent de :

  • démarcher les prospects et les clients ;
  • chercher de nouvelles missions ;
  • s’occuper de la rédaction de leurs contrats ;
  • gérer la rédaction des devis et des factures ;
  • mettre en place les procédures de recouvrement en cas d’impayés ;
  • déclarer leurs impôts et cotiser auprès de l’Urssaf ;
  • prévoir du temps pour leur communication personnelle.

Par ailleurs, lorsqu’un développeur choisit de se tourner vers la création d’une micro-entreprise, il devient affilié au régime social des indépendants (RSI). De plus, en tant que micro-entrepreneur, le développeur freelance ne cotise pas à l’assurance chômage. Ainsi, il doit toujours épargner pour les intermissions ou s’assurer d’avoir toujours un projet sur lequel travailler.

Les développeurs en portage salarial

Les développeurs qui choisissent le portage salarial peuvent profiter d’un accompagnement sur-mesure. Celui-ci consiste à libérer le développeur porté des démarches administratives afin de lui permettre de se concentrer sur son cœur de métier. Ainsi, après avoir démarché ses clients et négocié les modalités d’exécution de ses missions, le développeur laisse la société de portage salarial :

  • rédiger et envoyer les contrats à ses clients ;
  • encaisser les revenus générés et les convertir en bulletins de salaire ;
  • gérer les impayés et les procédures de recouvrement en cas de défaut de paiement ;
  • rembourser ses frais professionnels ;
  • mettre en place certaines démarches administratives (comptabilité, déclaration des impôts, cotisations auprès de l’URSSAF, etc.).

De plus, en tant que salarié porté, le développeur a accès à la responsabilité professionnelle et civile proposée par la société de portage salarial.

Le développeur qui souhaite devenir salarié porté se lie à une entreprise de portage salarial par la signature d’un contrat, en fonction de la durée de la mission. Le Contrat à Durée Déterminée (CDD) est de mise si la mission qu’il entreprend a une durée inférieure à 18 mois (renouvellement compris). S’il débute plusieurs missions simultanément ou une seule dont la durée est comprise 18 et 24 mois, le contrat qui le liera à la société de portage salarial sera un Contrat à Durée Indéterminée (CDI).

En intermission, le développeur porté, s’il totalise au minimum 4 mois de travail, peut prétendre à l’Aide au Retour à l’Emploi proposée par Pôle Emploi. Il est également affilié au régime général de la Sécurité sociale et bénéficie d’une prise en charge de ses soins en cas d’arrêt maladie notamment.

Enfin, le choix du portage salarial permet aux développeurs d’accéder au réseau des partenaires et des salariés portés de la société de portage salarial. Celle-ci peut organiser des évènements et des journées de rencontre permettant aux développeurs portés d’étoffer leur réseau professionnel et d’éventuellement générer des opportunités de travail ultérieurement. De plus, les sociétés de portage salarial, soucieuses de la réussite de leurs salariés, peuvent proposer un accompagnement sous forme de formations ou de coaching aux salariés qui le souhaitent, afin qu’ils puissent améliorer leurs processus de communication, de négociation et de démarchage.

Nous vous recommandons ces autres pages :

STA Portage

Nous connaître
Simulateur
Actualité
Groupe Telegram

Notre service client est disponible
du lundi au vendredi : 9h00 – 18h00

Siège social
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Paris
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Lille
14, Rue Vieux Faubourg
59800 Lille

Agence de Toulouse
15, chemin de la Crabe
31300 Toulouse

Agence de Nantes
4, Rue de l’Hôtel de Ville
44000 Nantes

Agence de Marseille
43, Chemin de la Sarrière
13590 Meyreuil

Agence de Bordeaux
3, rue du Golf
33700 Mérignac

Agence de Lyon
27, rue Maurice Flandin
69003 Lyon

Agence de Valbonne
535, Route des Lucioles
06560 Sophia Antipolis

Agence d’Angers
25, Rue Lenepveu
49100 Angers

.qcd:hover { text-decoration: underline; cursor: pointer; }
.qcd:hover { text-decoration: underline; cursor: pointer; }

© STA Groupe – 2021
Mentions LégalesDonnées personnelles

    Nom et Prénom

    Email

    Téléphone

    (optionnel) : Message

    En cliquant sur "Me rappeler", vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.