Quelle est la rémunération d’un freelance en portage salarial ?

Un freelance peut choisir d’exercer en tant qu’entrepreneur en créant une micro-entreprise, une EIRL ou bien encore une EURL, mais une autre solution intéressante peut lui permettre de travailler en tant qu’indépendant : le portage salarial. Dans ce cas, le freelance ne crée pas d’entreprise, mais signe un contrat avec une société de portage. Il devient alors un salarié de la société de portage : sa rémunération prend donc la forme d’un salaire mensuel. Pourtant, le freelance a bien la possibilité de fixer ses prix et de négocier ses tarifs auprès de ses clients comme tout travailleur freelance. Mais alors, comment la rémunération en portage salarial fonctionne-t-elle ?

Ce qu’il faut savoir sur la rémunération en portage salarial

En tant que salarié d’une société de portage, le freelance touche un salaire. Ce salaire correspond à son chiffre d’affaires (CA) une fois déduits les différents frais et cotisations.

Le salaire minimum obligatoire en portage salarial

En portage salarial, c’est bel et bien le freelance qui fixe ses tarifs. Son salaire correspond ainsi au montant facturé au client final. Généralement, le freelance en portage salarial fixe un Taux Journalier moyen (TJM) qu’il négocie avec ses clients. Ainsi, plus le TJM du freelance est élevé et plus sa rémunération est conséquente. 

Toutefois, pour sécuriser la branche professionnelle, un seuil minimum de rémunération a été fixé par la convention collective du portage salarial. Le freelance en portage salarial reçoit donc un salaire minimum obligatoire qui correspond à :

  • 70 % du plafond de la Sécurité sociale pour un freelance junior ;
  • 75 % du plafond de la Sécurité sociale pour un freelance senior ;
  • 85 % du plafond de la Sécurité sociale pour un freelance en forfait jour.

Transformation du CA en salaire, frais de gestion et cotisations sociales

En fonction des tarifs négociés avec son entreprise cliente, le freelance a la possibilité de gagner plus que le salaire minimum obligatoire en portage salarial. Son salaire mensuel est en effet basé sur le montant facturé aux clients. 

Une fois la mission effectuée auprès du client, le chiffre d’affaires du freelance est encaissé par la société de portage salarial. C’est cette dernière qui transformera le chiffre d’affaires en salaire. C’est ce qui correspond au salaire brut du freelance en portage salarial.

Pour calculer le salaire net du freelance en portage salarial, il faut déduire les frais de gestion de la société de portage ainsi que les charges sociales. En moyenne, le salaire net d’un freelance en portage salarial représente entre 47 et 50 % de son chiffre d’affaires.

Les différentes étapes de la rémunération du freelance en portage salarial

Pour mieux comprendre le fonctionnement de la rémunération du freelance en portage salarial, il est utile de s’intéresser davantage aux différentes étapes des missions en portage salarial.

Bien sûr, rien ne peut se faire sans avoir trouvé une mission pour le compte d’une entreprise cliente. Une fois sa mission décrochée, le freelance signe alors un contrat de travail (CDD ou CDI) avec une société de portage, si cela n’est pas déjà fait. La mission peut alors commencer. 

Le freelance remplit ensuite un compte-rendu d’activité (CRA) pour valider ses heures de travail. Grâce à ce CRA, la société de portage salarial transforme les heures de travail en salaire. Une fois le montant de la prestation réglé par le client, la société de portage perçoit la somme et va en déduire ses frais de gestion ainsi que les charges sociales pour reverser son salaire net au freelance.

D’ailleurs, la société de portage peut lisser le salaire du freelance, de telle sorte qu’il soit assuré de toucher un salaire mensuel pendant une période donnée, en cas d’absence de missions ou de faible montant de CA.

Nous vous recommandons ces autres pages :

STA Portage

Nous connaître
Simulateur
Actualité
Groupe Telegram

Notre service client est disponible
du lundi au vendredi : 9h00 – 18h00

Siège social
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Paris
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Lille
14, Rue Vieux Faubourg
59800 Lille

Agence de Toulouse
15, chemin de la Crabe
31300 Toulouse

Agence de Nantes
4, Rue de l’Hôtel de Ville
44000 Nantes

Agence de Marseille
43, Chemin de la Sarrière
13590 Meyreuil

Agence de Bordeaux
3, rue du Golf
33700 Mérignac

Agence de Lyon
27, rue Maurice Flandin
69003 Lyon

Agence de Valbonne
535, Route des Lucioles
06560 Sophia Antipolis

Agence d’Angers
25, Rue Lenepveu
49100 Angers

.qcd:hover { text-decoration: underline; cursor: pointer; }
.qcd:hover { text-decoration: underline; cursor: pointer; }

© STA Groupe – 2021
Mentions LégalesDonnées personnelles

    Nom et Prénom

    Email

    Téléphone

    (optionnel) : Message

    En cliquant sur "Me rappeler", vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.