Avis portage salarial : risques et témoignages

Le portage salarial permet aux indépendants et free-lances de créer leur activité et de travailler pour leur propre clientèle tout en profitant des avantages d’un statut de salarié. Cette forme d’emploi flexible est de plus en plus plébiscitée ces dernières années même si les avis divergent à son sujet.

Comment fonctionne le portage salarial ?

Le principe de base du portage salarial est de convertir une activité professionnelle indépendante en un emploi et de bénéficier d’un contrat de travail ainsi que du statut de salarié. En tant que salarié de la société de portage, vous effectuez une mission pour un client qui payera le salaire dû à votre entreprise de portage. Cette dernière vous paye un salaire à son tour pour la mission effectuée. Le portage salarial est compatible avec de nombreux métiers :

  • gestion et finances,
  • chef de projet,
  • cadres et ingénieurs,
  • métiers du web et du digital,
  • consultant en communication et marketing.

Comment se déroule une mission en portage salarial ? La première étape est la prospection et la négociation commerciale. Durant celle-ci, le salarié porté entre en relation avec des sociétés susceptibles de lui confier une mission. Une fois qu’un client est trouvé, il établit un tarif d’intervention, définit une durée, des objectifs et des frais. Un contrat de travail est ensuite signé selon les éléments établis lors de la négociation commerciale. Le professionnel de la société de portage salarial réalise alors le travail qui lui est confié selon un cahier des charges préétabli.

À noter qu’il n’est pas obligatoire de laisser tomber votre CDD ou CDI pour lancer une activité en free-lance. Il est possible de cumuler un CDI avec des missions en portage salarial si certaines conditions sont réunies. De plus, réaliser des missions en portage salarial parallèlement à son CDI permet de multiplier les opportunités et d’étendre son cercle de compétences.

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Le portage salarial est une forme d’emploi très flexible qui rencontre de plus en plus de succès en France. Même si les avis sont partagés quant aux atouts du portage salarial, il présente tout de même des avantages indéniables.

Autonomie et protection sociale

Le statut de salarié porté permet de conjuguer la souplesse du travail indépendant, ou du statut d’autoentrepreneur, à la protection sociale du statut de salarié. Autrement dit, le professionnel détermine lui-même son offre de service et négocie ses tarifs. Avec l’entreprise cliente, il décide des modalités d’exécution de sa mission ainsi que son temps et son lieu de travail. Toutefois, bien qu’il exerce des missions comme indépendant, il bénéficie de tous les avantages réservés aux salariés : assurance maladie, complémentaire santé, allocations de chômage par Pôle Emploi, retraite…

Indépendance vis-à-vis de l’aspect administratif

Avec le portage salarial, vous pouvez vous consacrer à votre activité et oublier l’aspect administratif qui est entièrement pris en charge par l’entreprise de portage salarial. Celle-ci s’occupe entre autres de :

  • la création de la structure juridique qui vous convient,
  • la rédaction du contrat commercial entre l’entreprise cliente et la société de portage,
  • le suivi de la comptabilité,
  • les impôts sur société qui doivent être payés.

Toutes les démarches administratives et juridiques qui découlent de votre activité sont prises en charge par votre société de portage salarial qui perçoit des frais de gestion.

Un accompagnement personnalisé

Que vous soyez free-lance ou autoentrepreneur, le portage salarial vous permet d’exercer votre activité en toute autonomie, tout en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé de la part de l’entreprise de portage. Le conseiller référent de votre entreprise de portage salarial peut ainsi vous prodiguer des conseils utiles pour la réalisation de vos projets en portage et pour le développement de votre activité. De plus, vous pouvez accéder à des formations ou ateliers spécifiquement conçus pour vous aider à réussir en portage salarial.

La sécurité juridique

Depuis la signature, en mars 2017, d’une convention collective de branche, le secteur du portage salarial a pu parfaire la sécurisation des parcours professionnels des consultants portés. Il s’agit d’une source de sécurité juridique qui permet aux salariés portés d’exercer leur activité en étant complètement protégés.

Quels sont les risques et inconvénients du portage salarial ?

Le portage salarial présente de nombreux avantages non négligeables : souplesse, statut salarié, simplicité… Le portage présente également quelques risques ou inconvénients. Voici les 4 inconvénients majeurs que l’on connaît au portage salarial.

Les tarifs appliqués par les entreprises

Le coût du portage salarial se compose de différents éléments : les commissions prélevées par la société de portage, les cotisations patronales versées par les sociétés de portage, les cotisations salariales précomptées au salarié porté et versé par la société de portage. L’entreprise de portage salarial se rémunère grâce aux commissions sur les honoraires versés par le client à raison de 7 à 11% de ces honoraires. Il y a ensuite les cotisations sociales qui peuvent représenter jusqu’à 75% du montant des honoraires. Par exemple, sur 10 000 euros d’honoraires sans TVA facturés au client, le salarié porté peut se retrouver avec un salaire net de 4 250 euros, lequel sera encore soumis à l’impôt sur le revenu.

Il y a également les frais cachés qui se dissimulent dans les cotisations patronales du bulletin de paie ou dans les détails du relevé de compte. Pour éviter ces frais, il est recommandé de recourir à une entreprise de portage salarial labellisée zéro frais cachés par la FEDEP’S comme Sta Portage. Le label « Zéro frais cachés » protège les salariés portés à Paris, Marseille, Lyon, Toulouse… C’est le seul qui vous garantit l’absence de frais cachés en fonction d’un audit financier externe. En une décennie, nous avons déjà accompagné plus de 900 indépendants dans l’exercice de leurs activités, avec une rémunération distribuée estimée à plus de 60 millions d’euros.

Les formalités du portage

Pour bénéficier du portage salarial, il faut passer par la rédaction et la signature de 3 contrats. Il y a d’abord un contrat de prestation de services signé entre le consultant, la société de portage et la société cliente. Il y a ensuite un contrat de travail qui est signé entre le consultant et la société de portage. Il s’agit généralement d’un CDD bien que dans certains cas vous puissiez bénéficier d’un CDI avec votre entreprise de portage. Finalement, une convention d’adhésion peut être signée entre le salarié porté et la société de portage.

La possibilité de ne pas acquérir le droit au chômage

Il est important de préciser qu’en portage salarial, les droits à l’assurance chômage ne sont accordés que s’il y a un lien de subordination clairement établi entre la société de portage et le salarié porté. Vous devez remplir certaines conditions pour conserver une partie de vos allocations d’aide au Retour à l’Emploi (ARE) : ne pas travailler plus de 110 heures par mois, demeurer au Pôle Emploi comme demandeur d’emploi.

Quels sont les pièges à éviter en portage salarial ?

Pour profiter pleinement du statut de salarié porté et optimiser ses revenus, certaines erreurs sont absolument à éviter. Pour commencer, évitez de croire que plus le salaire est haut, plus le revenu l’est également, car le salaire n’est pas la seule option de rémunération de votre activité. Certaines sociétés de portage salarial vous offrent la possibilité d’acquérir des carnets de Chèque Emploi Service universel. Vous pouvez obtenir jusqu’à 1800 euros de ces carnets par an et donc économiser 900 euros de charges sociales. Vous pouvez également constituer un Plan d’Épargne entreprise pour faire d’importantes économies.

Les deux autres pièges à éviter sont de négliger vos frais professionnels et de vous focaliser sur les frais de gestion. Si vous cédez à l’appel du taux de gestion le plus faible, vous pouvez facilement être confronté à des frais tiers plus ou moins importants.

Quelles sont les sociétés de confiance en portage salarial ?

Selon les spécialistes, le choix de votre société de portage est d’une importance capitale pour optimiser ses revenus et bénéficier de prestations de qualité. Pour cela, nous vous recommandons de vous tourner vers des entreprises labellisées « Zéro Frais Cachés » par la FEDEP’S. Cette dernière est en effet une association de dépense des salariés en portage salarial.

Elle protège les salariés portés contre les entreprises de portage qui, en raison de la concurrence sur les taux de gestion, trompent leurs salariés sur les frais réels. Choisir une entreprise labellisée Zéro Frais Cachés vous permet de bénéficier des meilleures prestations sans payer de faux frais. Les entreprises appartenant à ce label sont : Prium Portage, STA Portage, Embarq, Plug and Pay, Portify, Regie Portage et Addexpert. Chez STA Portage, nous accompagnons depuis bientôt une décennie les salariés portés pour leur épanouissement professionnel.

Membre du PEP’S, nous garantissons à nos salariés portés une multitude d’avantages uniques : conseillers disponibles de 9h à 20h, extranet zéro papier dédié, allocations effectivement versées, réduction d’impôt. N’hésitez pas à faire appel à nos services pour discuter de votre projet de portage salarial.

Notre service client est disponible
du lundi au vendredi : 9h00 – 18h00

Siège social
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Paris
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Lille
14, Rue Vieux Faubourg
59800 Lille

Agence de Toulouse
15, chemin de la Crabe
31300 Toulouse

Agence de Nantes
4, Rue de l’Hôtel de Ville
44000 Nantes

Agence de Marseille
43, Chemin de la Sarrière
13590 Meyreuil

Agence de Bordeaux
3, rue du Golf
33700 Mérignac

Agence de Lyon
27, rue Maurice Flandin
69003 Lyon

Agence de Valbonne
535, Route des Lucioles
06560 Sophia Antipolis

Agence d’Angers
25, Rue Lenepveu
49100 Angers

© STA Groupe – 2021
Mentions LégalesDonnées personnelles

    Nom et Prénom

    Email

    Téléphone

    (optionnel) : Message

    En cliquant sur "Me rappeler", vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.