Quelle est l’importance du lissage du salaire en portage salarial ?

Ayant connu une croissance importante dans les années 2000, le portage salarial est une forme d’emploi qui continue de séduire de nombreux travailleurs. Grâce à ce mode de travail, il est possible de profiter des avantages d’un salarié en matière de protection sociale tout en ayant accès aux avantages financiers des entrepreneurs.

Toutefois, il est important de valoriser au mieux les bénéfices de ce statut. En tant que salarié porté, vous devez viser l’optimisation de vos revenus en portage salarial. Ainsi, en plus de bien choisir votre taux de gestion ou de déduire vos frais professionnels, vous pouvez aussi opter pour l’échelonnement de vos revenus. Nous vous en disons plus à ce sujet.

Pourquoi échelonner ses revenus de portage salarial ?-1

Le portage salarial : un système avantageux, mais délicat…

Longtemps resté confidentiel, le portage salarial a connu un véritable essor, au point d’être introduit dans le Code du travail de la France en juin 2008. Il s’agit d’un système qui implique une relation contractuelle tripartite entre une société de portage salarial, un travailleur indépendant et une entreprise cliente. Il est à mi-chemin entre le statut de salarié et celui d’entrepreneur ou d’auto entreprise.

Il vous permet d’exercer votre activité d’entreprise en toute autonomie, car vos interventions sont facturées sous la forme d’honoraires. Vous avez donc tout intérêt à mieux comprendre comment fonctionne la rémunération en portage salarial avant de vous lancer. Il va de soi que dans un tel système, le système de rémunération est assez particulier. Il est donc indispensable de comprendre comment ça fonctionne et surtout comment bien gérer sa rémunération en portage salarial.

Quelle est la règlementation du portage salarial en matière de rémunération ?

Selon l’article 21.3 de la convention collective du portage salarial, une société de portage salarial doit nécessairement verser au salarié porté un salaire minimum (un TJ d’environ 270 euros HT/jour). Désigné par le terme « minimum conventionnel », ce dernier est versé suite à la déclaration d’activité. Il prend en compte le salaire de base, la prime d’apport d’affaires et les indemnités de congés payés. Le montant du salaire de base minimum correspond à 70 % du plafond de la Sécurité Sociale pour un salarié porté junior (moins de 3 ans en portage salarial), soit 2654,23 euros pour un temps plein.

Cependant, ce montant équivaut à 75 % du plafond de la Sécurité Sociale pour un salarié porté senior (plus de 3 ans en portage salarial), soit 2843,81 euros pour un temps plein. Il faut noter que si l’on n’opte pas pour une avance totale du salaire, le complément est versé au moment du règlement des factures par le client. Toutefois, vous pouvez choisir la date de versement du solde de votre compte d’activité. En effet, l’article 21.2 de ladite convention vous donne la possibilité de laisser le solde disponible de votre compte d’activité dans l’entreprise pour une utilisation ultérieure. À l’évidence, la rémunération en portage salarial implique plusieurs aspects à prendre en compte pour bien se lancer.

L’échelonnement des revenus de portage salarial : un moyen efficace pour gérer les périodes creuses

En portage salarial, c’est le chiffre d’affaires qui alimente le compte d’activité du salarié porté, peu importe son type de contrat de travail (durée indéterminée CDI ou déterminée CDD). Cependant, une cotisation supplémentaire (pour la formation professionnelle) est prévue pour les salariés en CDD.

Après déduction des frais de gestion de la société de portage, vous pouvez soit transformer la totalité de votre solde en salaire, soit opter pour le lissage de vos revenus sur plusieurs mois. Cette dernière option est très efficace si vous souhaitez optimiser vos revenus en portage salarial. En réalité, l’activité d’un entrepreneur n’est pas toujours linéaire. Elle peut être périodique, dans la mesure où il faut attendre un ou deux mois avant de commencer une nouvelle mission en tant que professionnel.

Cette période considérée comme néfaste pour la plupart des salariés portés est pourtant à valoriser. Elle vous permet par exemple de prendre du recul sur votre activité d’indépendant et de travailler sur d’autres aspects de celle-ci (visibilité, communication, image de marque, etc.). Dans tous les cas, il serait nécessaire de percevoir des revenus pendant cette période creuse.

Le portage salarial vous permet donc de faire un échelonnement de revenus sur plusieurs mois afin de vous garantir un revenu, même pendant les périodes non facturées. De plus, le lissage du salaire est également favorable au salarié porté. Il cumule en effet des indemnités chômage et une activité en portage salarial. Il pourra notamment bénéficier d’un revenu régulier complété par ses indemnités Assedic.

Pourquoi échelonner ses revenus de portage salarial ?-2

Lissez votre salaire en portage salarial pour obtenir un prêt bancaire

Le lissage du salaire constitue un véritable atout pour l’obtention d’un prêt bancaire ou pour la réalisation d’un projet immobilier (par exemple la location d’un appartement). En effet, la disparité des revenus des travailleurs indépendants représente parfois un frein pour beaucoup d’organismes financiers.

Rien ne leur garantit concrètement que vos revenus restent stables sur une longue durée. En lissant votre salaire, vous pouvez donc disposer de bulletins de paie réguliers et sans variance d’un mois à l’autre en fonction de vos besoins. Cumulé à un contrat CDI, il devient assez facile d’obtenir un crédit ou de faire une location.

Comment pouvez-vous bénéficier de l’étalonnement de vos revenus ?

L’étalonnage de votre salaire dépend fondamentalement du chiffre d’affaires que vous avez généré pendant la période où vous étiez en mission. L’objectif est alors de mettre ce chiffre d’affaires en réserve sur les mois où vous travaillez, et ensuite le répartir sur les mois ou vous ne travaillez pas (ou moins).

De ce fait, vous disposerez des bulletins de paie qui indiquent le même salaire (brut, net imposable ou net à payer) chaque mois. Il convient de rappeler que la convention collective impose une rémunération minimale selon votre statut et votre durée de travail indiqués dans votre contrat de travail.

Par ailleurs, certaines sociétés de portage vous donnent accès en temps réel et en ligne au solde de votre compte d’activité. Vous pouvez alors décider tous les mois du montant que vous souhaitez vous verser, tout en respectant le « minimum conventionnel ».

Pour conclure, le portage salarial est un mode d’emploi très efficace qui encourage l’entrepreneuriat. Pour optimiser vos revenus à travers ce système, vous pouvez lisser vos revenus. Cela vous permet d’anticiper les périodes creuses et de bénéficier de bulletins de paie stables pour obtenir un prêt bancaire. Enfin, vous devez choisir une bonne société de portage salarial pour bénéficier d’une assistance adaptée à votre situation.

Pour approfondir le sujet :

STA Portage

Nous connaître
Simulateur
Actualité
Groupe Telegram

Notre service client est disponible
du lundi au vendredi : 9h00 – 18h00

Siège social
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Paris
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Lille
14, Rue Vieux Faubourg
59800 Lille

Agence de Toulouse
15, chemin de la Crabe
31300 Toulouse

Agence de Nantes
4, Rue de l’Hôtel de Ville
44000 Nantes

Agence de Marseille
43, Chemin de la Sarrière
13590 Meyreuil

Agence de Bordeaux
3, rue du Golf
33700 Mérignac

Agence de Lyon
27, rue Maurice Flandin
69003 Lyon

Agence de Valbonne
535, Route des Lucioles
06560 Sophia Antipolis

Agence d’Angers
25, Rue Lenepveu
49100 Angers

.qcd:hover { text-decoration: underline; cursor: pointer; }
.qcd:hover { text-decoration: underline; cursor: pointer; }

© STA Groupe – 2021
Mentions LégalesDonnées personnelles

    Nom et Prénom

    Email

    Téléphone

    (optionnel) : Message

    En cliquant sur "Me rappeler", vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité.