Portage salarial et umbrella company : quelles sont les différences ?

Au programme :

Le portage salarial n’est pas une exclusivité française. En réalité, ce concept s’inspire directement du système anglais de la « umbrella company ». Bien que les fondements de ces deux systèmes soient semblables, ils présentent néanmoins de nombreuses différences.

Si vous êtes intéressé par le portage salarial en France ou que vous souhaitez exercer en Angleterre, cet article est fait pour vous. En effet, dans cet article, nous allons faire une comparaison détaillée entre les deux statuts.

Portage salarial et umbrella company : quelles sont les différences ?

Portage salarial : comment ça marche ?

Le portage salarial est apparu en France à la fin des années 1980, afin de permettre aux travailleurs séniors de réintégrer le marché du travail. En France, le portage salarial fonctionne sur une relation tripartite entre un freelance, une société de portage salarial et une entreprise cliente. Le salarié porté signe un contrat de travail avec une entreprise cliente. Ensuite, il est libre de prospecter des clients.

Une fois que le salarié porté a trouvé une entreprise cliente, il est libre de négocier ses tarifs, la durée de la mission et les conditions de la mission. Ensuite, la société de portage salarial s’occupe de signer un contrat de prestation avec l’entreprise cliente et de gérer l’administratif de l’indépendant.

Dans ce système, le freelance conserve son autonomie tout en bénéficiant des avantages d’un salarié classique (assurance chômage, protection sociale…). Le portage répond à un besoin de protection de l’indépendant. C’est pourquoi, il s’insère bien dans le système français. En effet, si le portage salarial tire son origine de l’umbrella company, il reste très français dans sa démarche. Du fait de la différence entre l’Angleterre et la France, le système de umbrella company comporte certaines différences, comme nous allons le voir par la suite.

Umbrella company : comment ça marche ?

Plus populaire que son homologue français, la umbrella company est l’un des dispositifs les plus utilisés pour recruter des travailleurs indépendants. Le système des « umbrella companies » au Royaume-Uni fonctionne comme un intermédiaire entre les travailleurs indépendants, les agences de recrutement et les entreprises clientes. L’entrepreneur passe par une agence de recrutement qui le met en contact avec une umbrella company.

Après avoir signé un contrat de travail avec une umbrella company, le travailleur acquiert les mêmes droits qu’un salarié classique (congés payés, congé maladie, congé maternité). Pour sa rémunération, le freelance doit compléter une feuille de temps pour les heures travaillées et la soumet à l’umbrella company, qui émet ensuite une facture à l’agence de recrutement ou directement au client pour le travail effectué.

Une fois la facture payée par l’agence ou le client, l’umbrella company paie le travailleur via le système PAYE (Pay As You Earn), en déduisant les impôts et les contributions sociales nécessaires. Les travailleurs peuvent également soumettre des réclamations pour certaines dépenses professionnelles, comme les frais de déplacement, l’hébergement et les abonnements professionnels. Toutefois, les repas ne peuvent généralement pas être réclamés, sauf si le travail nécessite de séjourner loin de chez soi.

Depuis 2017, on assiste à une augmentation du nombre de umbrella company en Angleterre. Cette situation s’explique par la législation IR35, introduite par le gouvernement britannique. Pour résumer, le gouvernement britannique a introduit l’IR35 pour empêcher les employés déguisés de bénéficier d’avantages fiscaux qui ne leur sont pas destinés. Ainsi, si vous êtes en dehors de l’IR35, vous êtes véritablement considéré comme travailleur indépendant par le gouvernement. Cependant, si vous êtes dans l’IR35, vous travaillez de la même manière que les salariés classiques et, par conséquent, vous serez imposé de la même manière. C’est pourquoi, de nombreux indépendants se sont tournés vers les umbrella companies.

Comme nous avons pu le voir, le concept de umbrella company anglais est assez similaire au portage salarial français. Cependant, les deux concepts présentent des différences notables que nous allons étudier par la suite.

Portage salarial et umbrella company : quelles sont les différences ?

Si les deux systèmes proposent un concept similaire (permettre à des indépendants de bénéficier des avantages du salariat). Ils ont tous deux des fonctionnements différents. En effet, les deux statuts sont différents sur :

  • Le nombre d’intermédiaires : le portage salarial fonctionne sur une relation tripartite entre un salarié porté, une entreprise de portage salarial et une entreprise cliente. Dans la umbrella company, il y a un quatrième intermédiaire. En effet, en Angleterre, le travailleur indépendant doit passer par une agence de recrutement qui va le mettre en relation avec une umbrella company.
  • Le salaire minimum : en France, l’indépendant qui souhaite devenir salarié porté doit avoir un salaire minimum. En effet, le salaire minimum en portage salarial ne peut être inférieur à 2517, 13 euros brut. En Angleterre, il n’y pas cette exigence de salaire minimum.
  • La rémunération de la société de portage salarial : En France, la société de portage salarial se rémunère via les frais de gestion (ils sont entre 5 % et 15 % du chiffre d’affaires brut). En Angleterre, les umbrella companies se rémunèrent grâce à un tarif fixe établi par l’entreprise. Cependant, certaines sociétés de portage française commencent à se rémunérer de cette façon. 
  • L’ouverture du statut : en France, le portage salarial n’est pas ouvert à tous le monde. En effet, ce statut s’adresse surtout à des professionnels qui ont des revenus élevés. De plus, certaines professions ne sont pas éligibles. En Angleterre, ce statut est moins restreint. En effet, le statut est ouvert à tous les indépendants quelque soit leur rémunération et leurs activités.

Conclusion

Le système du portage salarial français et les umbrella companies anglaises sont étroitement liés, car le premier s’est inspiré du second. Cependant, au fil des années, le portage salarial en France a su se démarquer de son homologue anglo-saxon pour se créer une identité propre et distincte. En effet, bien que les deux statuts partagent des points communs, ils présentent également des divergences notables.

Si vous envisagez de travailler en France ou en Angleterre, il est important de comprendre les différences entre les deux statuts. Connaître les spécificités de chaque système vous permettra de bénéficier pleinement des avantages qu’ils offrent tout en minimisant les risques potentiels liés à leur utilisation. Que vous optiez pour le portage salarial en France ou pour une umbrella company en Angleterre, une bonne connaissance de ces dispositifs est essentielle pour naviguer sereinement dans le monde du travail indépendant.

Pour approfondir le sujet : 

 

STA Portage

Nous connaître
Simulateur
Groupe Telegram

Portage salarial

Logo STA Portage

Notre service client est disponible
du lundi au vendredi : 9h00 – 18h00

Siège social
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Paris
31, cours des Juilliottes
94700 Maisons-Alfort

Agence de Lille
14, Rue Vieux Faubourg
59800 Lille

Agence de Toulouse
15, chemin de la Crabe
31300 Toulouse

Agence de Nantes
4, Rue de l’Hôtel de Ville
44000 Nantes

Agence de Marseille
43, Chemin de la Sarrière
13590 Meyreuil

Agence de Bordeaux
3, rue du Golf
33700 Mérignac

Agence de Lyon
27, rue Maurice Flandin
69003 Lyon

Agence de Valbonne
535, Route des Lucioles
06560 Sophia Antipolis

Agence d’Angers
25, Rue Lenepveu
49100 Angers

Label Zéro Frais cachés Portage salarial
Logo Google
4,6
4.6/5
108 avis sur Google
logo Trustpilot
© STA Groupe – 2023
Logo STA Portage 2 fond transparent